English


Promotions en vigueur





 COMMUNIQUÉ    8 AVRIL 2019

 

Le Club de Golf Bonniebrook cesse ses activités après 30 ans

 

SAINT-COLOMBAN, QC – le lundi 8 avril 2019 – Le propriétaire du Club de Golf Bonniebrook, Gilles Gareau, a annoncé la cessation de ses activités après 30 ans d’opération. « J’opère un golf déficitaire depuis trop longtemps. J’ai déployé de nombreux efforts pour le garder ouvert, en guise de reconnaissance envers les employés et les membres de longue date. Je tiens à les saluer pour leur loyauté et leur soutien et à remercier les résidents de Saint-Colomban pour leur compréhension. »

 

Un choix déchirant pour M. Gareau qui face à une situation intenable et à l’entêtement de la nouvelle administration municipale à porter en appel le jugement de la Cour supérieure en faveur du propriétaire du club de golf, il n’y avait qu’une seule issue : la fermeture définitive.

 

Une industrie en déclin

Au cours des dernières années, dans la grande région de Montréal, plus de 35 parcours de 18 trous ont fermé leurs portes. Dans la Couronne Nord seulement, la condamnation de plus de 200 trous de golf a réduit l’offre à une clientèle d’adeptes de plus en plus vieillissante. En réponse à cet effondrement, les propriétaires de terrains de golf privés ont ouvert l’accès au grand public et se sont même lancés à l’assaut du marché des événements corporatifs. Ces deux secteurs de l’industrie furent d’ailleurs le pain et le beurre de Bonniebrook pendant plus de 20 ans. Malgré les nombreuses offres promotionnelles, l’industrie du golf s’enlise dans un marasme sans fin.

 « On a cru que le boom immobilier exceptionnel de Saint-Colomban sauverait notre golf, mais hélas les jeunes familles dans la trentaine s’intéressent peu à cette activité. Notre achalandage  a diminué de plus de 30 % au cours des dernières années. Pour preuve, sur un potentiel de 300 résidents issus de notre projet résidentiel, nous avons vendu deux abonnements de saison l’été dernier. Qui plus est, je dois renouveler les infrastructures actuelles! Imaginez la somme astronomique à débourser pour changer un système d’irrigation vieux de 25 ans, une station de pompage qui date de l’an 2000, refaire le tablier du pont, munir les voiturettes de nouvelles batteries, renouveler la machinerie pour l’entretien du parcours, ré asphalter le stationnement, procéder à un traitement contre les vers blancs, et j’en passe », a spécifié M. Gareau. De plus, les frais juridiques de l’ordre de 400 000 $ défrayés pour se défendre contre la Ville de Saint-Colomban n’ont pas contribué à améliorer le sort du Club de Golf Bonniebrook.

 

Renseignements : golfbonniebrook@qc.aibn.com

   

Carte du site|Politique de confidentialité| © 2008-2019 Bonniebrook, © 2008 Bonniebrook, Tous droits réservés

Crédits